OMD! Pas de Friandises Mojito Préférées en France – Voici pourquoi

121

Les cocktails alcoolisés sont à la mode. Tellement à la mode, qu’ils s’invitent partout. Jusque les bonbons, les jus de fruits ou encore les produits de beauté. Pas d’alcool dans ces produits, mais le goût ou l’odeur sont bien là pour rappeler la boisson d’origine.

Mais le gouvernement a décidé de bannir les bonbons avec les prémix à base de l’alcool. Suivez Nexter.org pour découvrir pourquoi.

Par: confiserie-tito

Bouteilles « Sucette » séduisant les ados

Les sénateurs ont voté une hausse des taxes sur les « prémix » à base de vin qui visent les adolescents, ainsi que sur les bonbons faisait référence à l’alcool. Sur la hausse des taxes sur le rhum en Outre-Mer, le gouvernement donne une année de plus pour permettre l’alignement sur la métropole, alors que le sujet est sensible.

Par: publicsenat

Les sénateurs ont également adopté un amendement de Bernard Jomier visant à taxer à hauteur de 5% des produits faisant référence à l’alcool, comme les bonbons Mojito ou Pina Colada. « Un marketing publicitaire à destination des 12-15 ans se développe, il vise à ce que des enfants fassent progressivement la transition du sucré vers l’alcool – c’est tout à fait inacceptable » pointe le sénateur de Paris.

Par: intripid

Ici, Agnès Buzyn  entend aller plus loin que les sénateurs. Elle souhaite carrément interdire ces produits. « La taxation est-elle la solution la plus logique ? Je préférerais une interdiction pure et simple de ce type de produits qui laissent penser que l’alcool est sans danger. Nous y travaillons » a annoncé Agnès Buzyn, qui entend « introduire rapidement une mesure d’interdiction », pourquoi pas via « une proposition de loi ».

Les médecins triomphent

Les addictologues applaudissent l’idée d’augmenter les taxes. « Quand on voit un tel cynisme commercial, il faut frapper au porte-monnaie, réagit William Lowenstein, président de SOS Addictions. C’est pragmatique à défaut d’être idéal », commente-t-il rappelant que l’alcool provoque 50 000 décès par an, 12 fois plus que les morts de la sécurité routière.

Par: france-export

Le professeur Amine Benyamina, psychiatre et addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne), est, lui aussi, satisfait : « Cela va permettre de débusquer l’hypocrisie des industriels, c’est une très bonne chose. » Contacté, le ministère de la Santé reste prudent : « Il faut encore attendre la prochaine lecture à l’Assemblée nationale ». Les députés doivent, en effet, se prononcer ce lundi sur cet amendement. Selon Amine Benyamina, également président de la Fédération française d’addictologie : « Si ça ne passait pas, prévient-il, ce serait un comble ! »

Paradoxe

Il est à noter que chaque année, 50 000 personnes meurent à cause de l’alcool. Soit douze fois plus que les morts des accidents de la route. La Direction générale de la santé a estimé que la vente de ces bonbons ou des sodas goûts cocktails est parfaitement légale.


Vous pouvez aimer aussi

 

Summary
OMD! Pas de Friandises Mojito Préférées en France - Voici pourquoi
Article Name
OMD! Pas de Friandises Mojito Préférées en France - Voici pourquoi
Description
Les cocktails alcoolisés sont à la mode. Tellement à la mode, qu'ils s'invitent partout. Jusque les bonbons, les jus de fruits ou encore les produits de beauté. Pas d'alcool dans ces produits, mais le goût ou l'odeur sont bien là pour rappeler la boisson d'origine. Mais le gouvernement a décidé de bannir les bonbons avec les prémix à base de l’alcool. Suivez Nexter.org pour découvrir pourquoi.
Author
Publisher Name
Nexter.org
Publisher Logo
No tags for this post.

plus de nouvelles de Nexter